Cigrang Edmond (1922-1989)

 Edmond Cigrang est né à Diekirch le 7 juillet 1922. Bien que sa famille ait déménagé à Remich, une jolie et petite ville de la Moselle luxembourgeoise, il est retourné dans sa ville natale pour y poursuivre ses études secondaires. En 1938, il entra à l’Ecole Normale, une académie de formation pour futurs enseignants, et termina en 1942 avec son diplôme d’enseignant. Sa carrière d’enseignant semblait engagée, mais il s’arrêta et alla à la Musikhochschule de Zurich et étudia la composition avec Paul Muller-Zurich et le piano avec Rudolf Mittelsbach. Il a obtenu des diplômes en 1952 en tant que professeur de piano et pédagogue de musique. 

Parallèlement à sa nomination en tant que chargé de cours à l’École normale des enseignants, le ministère de l’Éducation lui confie une réforme fondamentale de l’éducation musicale des futurs enseignants du primaire. Plus tard, en 1964, sa collaboration à un “Plan d’étude” pour les écoles primaires luxembourgeoises allait également être très importante. 

Sur la recommandation de Henri Pensis, chef d’orchestre et directeur de l’Orchestre symphonique de Radio Luxembourg, il poursuit ses études à la Musikhochschule de Cologne avec Philipp Jarnach, Rudolf Petzold pour Hans Mersmann pour la composition et l’histoire de la musique. Paris était la dernière étape de ses études. Henri Pensis, encore une fois, le recommanda à André Jolivet (composition) et Max Deutsch (analyse musicale) en tant qu’étudiant privé. 

En 1954, Edmond Cigrang intègre la faculté du conservatoire de Luxembourg où il enseigne l’histoire de la musique, l’harmonie et l’analyse musicale. Il a occupé ce poste jusqu’en 1987. 

Edmond Cigrang a été professeur d’enseignement de la musique à l’Institut pédagogique de 1964 à 1985, membre de la section Arts et sciences humaines de l’Institut grand-ducal depuis 1962 et a rejoint le LGNM («Gesellschaft fir Letzebuerger Nei Musik») en 1984 en tant que membre actif. Edmond Cigrang est décédé subitement à Aix-en-Provence le 29 septembre 1989